Quel receveur de douche choisir ? Guide d’achat complet

By Nad

Rénover sa salle de bains ou en installer une nouvelle nécessite souvent de faire un choix fatidique : quel receveur de douche choisir  ? Un bon receveur de douche garantit confortdurabilité et esthétique. Ce guide explore les différentes options disponibles, leurs avantages et inconvénients, pour vous aider à faire le meilleur choix selon vos besoins.

Vidéo très complète !

Qu’est-ce qu’un receveur de douche ?

Le receveur de douche, ou bac de douche, est un élément très important de la douche puisqu’il va permettre de recueillir et d’évacuer l’eau, évitant ainsi les débordements. Pour les constructions neuves, il est désormais impératif d’installer des receveurs de douche à niveau zéro.

Anciennement ils étaient plus épais et leurs rebords étaient assez hauts, les receveurs modernes sont plus fins et souvent sans rebord, ou avec un rebord très léger. Ils ont gagné en popularité avec l’avènement des douches à l’italienne, offrant une alternative plus simple à l’installation traditionnelle en béton.

Pourquoi faut-il bien choisir son receveur de douche ?

Bien choisir son receveur de douche est d’une importance capitale pour garantir une utilisation confortable, sécurisée et durable, de votre douche. Le problème réside dans le fait qu’un mauvais choix de receveur de douche peut entraîner plusieurs inconvénients tels que des problèmes d’étanchéité, des difficultés d’installation, une mauvaise évacuation de l’eau, des risques de glissades, et une incompatibilité avec le style de la salle de bain.

Quel type de receveur de douche choisir ?

La première étape consiste à choisir le bon type receveur de douche. Voici les principaux types de receveurs de douche, avec leurs caractéristiques et avantages.

Quel type de receveur de douche choisir ?

source : www.futura-sciences.com

Receveur à poser

Le receveur à poser représente une alternative moderne, évoquant l’apparence d’une douche à l’italienne avec une marche de moins de 5 cm. Simple et rapide à installer, il requiert une surface plane et une petite tranchée pour la bonde et l’évacuation verticale. Ce type de receveur peut être installé directement sur le sol ou sur un socle en briques ou polystyrène.

Receveur surélevé

Avec une marche minimale de 5 cm de haut, le receveur surélevé offre un espace suffisant pour l’évacuation située en dessous. Parfait pour les cabines de douche classiques, il utilise un siphon de sol à sortie horizontale. Ce modèle se distingue par sa simplicité et rapidité d’installation. Il n’engage à aucune modification majeure en termes de travaux et nécessite seulement des pieds de rehausse et un socle en briques.

Receveur à carreler

Le receveur à carreler est parfait pour une douche à l’italienne traditionnelle. Recouvert de carrelage ou d’un autre revêtement de sol, il assure une continuité visuelle avec le reste de la salle de bains. Son installation nécessite une pente de 2 % et un creusage d’une dizaine de centimètres pour encastrer le receveur et l’évacuation. Ce type combine esthétique et accessibilité, répondant particulièrement bien aux besoins des personnes à mobilité réduite. Le choix d’un revêtement antidérapant va dans une suite logique pour garantir la sécurité.

Receveur encastrable

Pour un rendu extra-plat et une douche de plain-pied, le receveur encastrable est la meilleure solution. Utilisant un siphon de sol à sortie verticale, il crée une douche sans support visible, parfaitement de plain-pied. Toutefois, ce type de receveur impose des travaux de maçonnerie importants. Ils sont généralement réalisés lors d’une construction neuve ou d’une rénovation complète. Il permet de créer une véritable douche à l’italienne sans marche ni rebord, donnant un résultat à la fois pratique et élégant.

Comment choisir la forme et la taille du receveur de douche ?

Receveur carré

Le receveur carré est le modèle le plus répandu, pratique et peu encombrant. Il s’installe aussi bien dans un angle que contre un mur, optimisant ainsi l’espace dans votre salle de bains.

Les dimensions varient de 70 x 70 cm à 100 x 100 cm. Pour plus de confort, optez pour des tailles plus grandes.

Comment choisir la forme et la taille du receveur de douche ?

Receveur rectangulaire

Ce format est parfait si vous souhaitez remplacer votre baignoire par une douche. Le receveur rectangulaire est idéal pour les salles de bains tout en longueur. Il offre plus d’espace et de confort tout en s’intégrant harmonieusement dans la pièce. Les dimensions varient de 90 x 70 cm à 160 x 90 cm, voire un peu plus pour les modèles plus grands.

Receveur quart de cercle

Le receveur en quart de cercle est pratique pour les petites salles de bains ou pour créer une salle de bains attenante à une chambre. Il se positionne dans un angle, offrant un gain de place appréciable. Les dimensions varient généralement de 80 à 110 cm. Ce modèle permet de mieux circuler dans la pièce tout en accordant un espace de douche suffisant.


À lire aussi >>> Comment aménager un coin douche dans votre chambre ?


Les différents matériaux de receveurs de douche

Les receveurs de douche se déclinent en plusieurs matériaux, chacun présentant des caractéristiques distinctes. Voici un tour d’horizon des matériaux les plus couramment utilisés.

La céramique

receveurs de douche en céramique

La céramique, également connue sous le nom de grès émaillé, est un matériau traditionnel utilisé dans la fabrication des receveurs de douche. Elle offre plusieurs avantages :

  • Durabilité : résiste bien à l’usure et aux rayures.
  • Facilité d’entretien : se nettoie facilement avec des produits ménagers courants.
  • Esthétique : disponible dans une variété de couleurs et de finitions.

Malgré ces avantages, la céramique peut être lourde et glissante, ce qui pourrait ne pas convenir à tous les utilisateurs.

Installer un receveur en céramique

Dû à son poids, l’installation d’un receveur en céramique requiert souvent deux personnes. Préparez une base stable et assurez-vous que le sol soit parfaitement nivelé. Utilisez du mortier pour fixer le receveur et appuyez fermement pour garantir son adhérence.

La pierre naturelle

La pierre naturelle ajoute une touche luxueuse à votre salle de bains. Les principaux types utilisés sont le marbre, le granit et l’ardoise. Voici quelques points forts :

  • Élégance : confère un aspect raffiné et unique grâce à ses motifs naturels.
  • Longévité : extrêmement durable et résistante.
  • Personnalisation : chaque receveur en pierre naturelle est unique.

En revanche, ce matériau requiert un entretien régulier et peut être coûteux à l’achat et à l’installation.

receveurs de douche en pierre naturelle

Maintenir un receveur en pierre naturelle

L’utilisation régulière de produits d’entretien spécifiques pour la pierre naturelle est essentielle pour prévenir les dégradations. Évitez les solutions acides qui pourraient endommager la surface et privilégiez les savons neutres.

La résine minérale

receveurs de douche en résine minérale

La résine minérale est un matériau moderne composé d’un mélange de résine et de charges minérales. Ses atouts comprennent :

  • Légèreté : facile à manipuler et à installer.
  • Résistance : bonne résistance aux chocs et aux taches.
  • Variété : disponible dans de nombreuses formes, tailles et couleurs.

S’il est important de noter que certains modèles peuvent présenter des défauts de finition, globalement, la résine minérale est un excellent choix pour les salles de bains contemporaines.

Nettoyer un receveur en résine minérale

Un simple chiffon humide suffit généralement pour nettoyer les surfaces en résine minérale. Pour les taches tenaces, utilisez des produits doux et non-abrasifs afin de préserver l’aspect neuf du matériel.

L’acrylique

L’acrylique continue de gagner en popularité pour les receveurs de douche. Il présente plusieurs avantages indéniables :

  • Prix abordable : souvent moins cher que d’autres matériaux.
  • Confort thermique : peu froid au toucher comme la céramique, offrant une expérience de douche plus agréable.
  • Léger : simple à installer par une seule personne.

Cependant, l’acrylique est susceptible aux rayures et peut perdre sa couleur au fil du temps.

receveurs de douche en acrylique

L’acier émaillé

receveurs de douche en acier émaillé

Utilisé depuis longtemps dans la fabrication des baignoires, l’acier émaillé trouve également son utilité dans les receveurs de douche avec des atouts importants :

  • Haute résistance : résiste très bien aux chocs et aux produits chimiques.
  • Séchage rapide : la surface non poreuse permet un séchage rapide.
  • Finition soignée : offre un rendu esthétique proche de celui de la céramique.

Néanmoins, il présente des risques de glissade et peut être froid au toucher comparé à d’autres matériaux.

Protéger un receveur en acier émaillé

Pour prévenir les rayures et conserver l’éclat de votre receveur en acier émaillé, évitez d’utiliser des éponges métalliques. Adoptez plutôt des chiffons doux et des nettoyants pour émail.

Receveur de douche en teck

Le teck, esthétique et chaleureux, apporte une touche d’élégance à votre salle de bains. Ce bois exotique, naturellement antidérapant, assure une excellente sécurité en réduisant les risques de glissades.

De plus, sa base intégrée avec une pente d’écoulement garantit une évacuation efficace de l’eau, alliant ainsi esthétisme et fonctionnalité.

Receveur de douche en teck

Les pieds de receveur de douche

Les pieds de receveur de douche sont essentiels pour une installation impeccable. Ils permettent d’ajuster le niveau du bac, assurant ainsi une surface plane ou une pente pour une bonne évacuation de l’eau. Pour compenser les irrégularités du sol et maintenir l’équilibre, il faut adapter le nombre de pieds à la taille du receveur.

Une répartition égale du poids sur chaque pied garantit une bonne stabilité. Ces pieds sont dissimulés par l’habillage, préservant l’esthétisme de votre douche. En jouant sur leur réglage, vous pouvez ajuster la pente pour un écoulement adéquat.

Le budget à prévoir pour un receveur de douche

Le coût d’un receveur de douche peut varier considérablement en fonction du matériau, de la dimension et de la marque. Voici une estimation des prix pour vous donner une idée.

Céramique et acrylique

Les receveurs en céramique ou en acrylique dominent la gamme économique, avec des coûts allant de 50 à 300 euros selon la qualité et les fonctionnalités additionnelles.

Pierre naturelle et résine minérale

Ces matériaux se situent dans une fourchette moyenne à élevée. Comptez entre 200 et 1000 euros pour un modèle courant en pierre naturelle ou résine minérale, variante en fonction des finitions et des dimensions.

Acier émaillé

Pour un modèle en acier émaillé, prévoyez un budget de 150 à 600 euros. La longévité et l’élégance justifient ce coût intermédiaire.


À lire aussi >>> Transformer une baignoire en douche : l’ultime guide pour une rénovation réussie


Les éléments autour du receveur de douche à prendre en considération

Le lien entre le receveur de douche et les parois : Pourquoi sont-ils liés ?

Le lien entre le receveur de douche et les parois : Pourquoi sont-ils liés ?

Le receveur de douche et les parois sont étroitement liés pour plusieurs raisons. D’abord, l’étanchéité entre le receveur et les parois est cruciale pour prévenir les fuites d’eau, qui peuvent endommager les murs et le sol. Une bonne installation assure que l’eau reste confinée à la zone de douche, grâce à des joints et des finitions de haute qualité.

De plus, l’intégration adéquate du receveur et des parois contribue à l’esthétique globale de la salle de bains, en créant une belle continuité visuelle.

La fonctionnalité est également le point clé, car une installation correcte garantit une utilisation confortable et sécurisée de la douche. Les parois doivent être installées de manière stable sur le receveur, permettant une circulation facile et un nettoyage facile. Les dimensions des parois doivent correspondre parfaitement à celles du receveur pour éviter des espaces et des ajustements inesthétiques.

Lorsque vous choisissez les parois de douche, vous avez deux possibilités : une paroi maçonnée pour cloisonner efficacement l’espace, ou une paroi en verre pour une haute résistance aux chocs. La paroi en verre, plus lourde, demande une installation rigoureuse, mais apporte une touche de modernité et de transparence à votre salle de bains.

L’importance du type d’évacuation pour le receveur de douche

Le type d’évacuation des eaux usées est aussi importante pour choisir un receveur de douche. Une évacuation gravitaire nécessite une pente minimum de 1 cm sur les tuyaux PVC, impliquant parfois des travaux importants. Pour un receveur encastré, l’évacuation doit être verticale, tandis qu’un receveur à poser peut utiliser une évacuation horizontale avec un siphon extra plat.

Une pompe de relevage est nécessaire pour un receveur encastré avec évacuation horizontale. Le diamètre de la bonde doit être adapté : 60 mm pour un receveur surélevé et 90 mm pour un receveur encastré. Les caniveaux de douche offrent des solutions esthétiques et efficaces.


Laisser un commentaire