L’étourneau dans le jardin : un oiseau à la fois utile et nuisible

By Nad

Les étourneaux, de petits oiseaux noirs vivant en groupes très bruyants, sont souvent considérés comme des nuisibles dans les jardins. Ils causent en effet des dégâts notamment sur certaines cultures tout en ayant aussi leurs avantages. Que vous soyez de celles et ceux qui veulent les attirer ou les faire fuir, vous saurez tout ce qui il y a à savoir sur L’étourneau sansonnet.

Comment reconnaître l’étourneau ?

Parmi la multitude d’oiseaux qui peuvent occuper nos jardins, il n’est pas toujours facile de différencier l’étourneau de ses cousins. Voici quelques astuces pour vous aider à les différencier :

  • Sa taille : L’étourneau est un oiseau relativement petit, mesurant environ 20 cm de longueur et pesant autour de 80 g.
  • Son plumage : L’étourneau possède un plumage noir aux reflets irisés verts et violets. Son ventre est plus clair avec des taches grises.
  • Ses yeux : Les étourneaux ont des yeux foncés avec un cercle rouge autour de l’iris.
  • Son bec : Le bec de l’étourneau est court et droit, légèrement crochu à l’extrémité.
  • Ses pattes : Les pattes de l’étourneau sont longues et fines, terminées par des doigts griffus.
  • Son chant : L’étourneau est un oiseau bruyant qui émet une grande variété de sons allant du sifflement au gazouillis en passant par les imitations d’autres oiseaux.

Le plus simple pour identifier un étourneau reste de l’observer avec attention, notamment grâce à ses comportements caractéristiques tels que le vol en groupe ou la présence à proximité des habitations.

Où nichent les étourneaux ?

L’Étourneau sansonnet niche dans les trous d’arbres ou les bâtiments, adaptant des cavités plus petites avec son bec. Avec moins d’arbres anciens disponibles, ils se tournent vers les espaces près des maisons pour leurs nids.

Est-ce que l’étourneau est nuisible pour votre jardin ?

Bien que l’étourneau ait également des qualités, il est souvent perçu comme indésirable dans nos jardins pour plusieurs raisons :

Est-ce que l'étourneau est nuisible pour votre jardin ?
  1. Les dégradations causées aux cultures : Lorsque les étourneaux se nourrissent, ils peuvent être particulièrement destructeurs pour certaines plantations, notamment les fruits lorsqu’ils piquent et grignotent les cerises, les prunes ou encore les raisins.
  2. La compétition territoriale : Les étourneaux sont des oiseaux sociaux qui vivent souvent en groupes importants. Ils peuvent donc facilement monopoliser les ressources disponibles et chasser d’autres espèces aviaires de leur territoire.
  3. La nuisance sonore : Le bruit généré par les groupes d’étourneaux peut également être gênant, surtout lorsque ces derniers commencent à chanter tôt le matin.
  4. Les excréments : Comme tous les oiseaux, les étourneaux produisent des déjections dont l’accumulation peut causer des problèmes d’hygiène et endommager certaines surfaces.
  5. La propagation de maladies : Les étourneaux peuvent être porteurs de différentes maladies transmissibles à d’autres animaux ou même à l’homme, telles que la salmonellose.

À lire aussi >>> Comment faire face à l’invasion de puces dans votre jardin ?


Comment chasser les étourneaux sansonnets de votre jardin ?

Se débarrasser des étourneaux sansonnets n’est pas une mince affaire, car ces oiseaux s’adaptent rapidement à un environnement qui leur convient. Faire appel à un professionnel peut s’avérer nécessaire, car il utilisera des méthodes éprouvées pour chasser ces oiseaux de votre jardin. Voici quelques techniques :

Utiliser un filet anti-oiseaux

Un filet à oiseaux peut être une solution efficace pour empêcher les étourneaux d’accéder à votre jardin et de se poser sur vos arbres fruitiers. Ce dispositif forme une barrière physique qui protège aussi bien des oiseaux que des insectes. Les filets, disponibles en différentes tailles, peuvent couvrir individuellement chaque arbre ou être suffisamment larges pour protéger plusieurs arbres à la fois. Assurez-vous de choisir un diamètre de maille adéquat pour empêcher les oiseaux de s’empêtrer.

Installer des pointes anti-oiseaux

Les pointes ou pics à oiseaux constituent un dispositif externe qui empêche les étourneaux de nicher sur les structures de votre bâtisse. Cet outil est particulièrement adapté pour les surfaces horizontales et inclinées, offrant une solution pour les zones où les oiseaux aiment se percher.

Mettre en place des dispositifs de dissuasion

Des dispositifs effrayant les étourneaux peuvent les dissuader de revenir. Les effaroucheurs sonores ou visuels, tels que les carillons à vent, les répulsifs sonores et ultrasoniques, ou même des objets faits maison comme des boîtes de conserve suspendues, sont des moyens non nuisibles de les tenir à l’écart. Ces méthodes exploitent les sens des étourneaux pour les éloigner sans leur faire de mal.

Nourrir les oiseaux à distance

Une autre approche consiste à détourner l’attention des étourneaux de vos arbres fruitiers en fournissant une source alternative de nourriture. Installer des mangeoires à une bonne distance de vos arbres, avec des graines ou des insectes, peut attirer les étourneaux ailleurs. Planter des haies avec des petites baies peut aussi les intéresser, réduisant ainsi leur impact sur vos cultures fruitières.

En combinant ces méthodes, vous pouvez créer un environnement moins attrayant pour les étourneaux sansonnets, les encourageant ainsi à chercher ailleurs un lieu pour se nourrir et nicher. Adapter votre approche en fonction de la saison et de l’activité des oiseaux dans votre région peut également augmenter l’efficacité de ces stratégies.

Néanmoins, pourquoi l’étourneau peut-il être utile dans le jardin ?

Malgré ces inconvénients, il est important de souligner également que l’étourneau présente certains avantages pour nos jardins, qui peuvent justifier leur présence :

Comment attirer les étourneaux sansonnets dans votre jardin ?
  • La régulation des insectes : Les étourneaux se nourrissent principalement d’insectes tels que les vers de terre, les mouches et autres invertébrés. Ils peuvent ainsi aider à limiter la prolifération de ces parasites et contribuer au bon équilibre de l’écosystème.
  • La dispersion des graines : Les étourneaux consomment également des fruits et des baies qu’ils digèrent imparfaitement, permettant ainsi la dissémination des graines et favorisant la biodiversité.
  • La lutte contre les rongeurs : Bien qu’ils ne soient pas prédateurs directs, les étourneaux peuvent contribuer à chasser certaines espèces de petits mammifères en compétition pour la nourriture et les ressources.

Comment attirer les étourneaux sansonnets dans votre jardin ?

Pour inviter les étourneaux sansonnets dans votre jardin, il suffit de comprendre et de fournir ce qu’ils cherchent : nourriture et abri. Ces oiseaux sont particulièrement friands de tipules (sorte de gros moustiques) et d’autres insectes qu’ils chassent en fouillant l’herbe avec leur long bec pointu. Les bouses d’animaux domestiques, riches en larves, sont donc très appréciées par ces oiseaux.

À la différence du merle noir qui sautille, l’étourneau sansonnet marche ou se dandine à la recherche de sa nourriture. Durant l’automne et l’hiver, ils se tournent vers un régime composé de fruits comme les raisins, les merises et les pommes.

En hiver, vous pouvez les attirer en disposant sur le gazon des fruits moisis (pommes et poires), et des restes de pommes de terre cuites. Mettez ces restes alimentaires directement sur le sol, dans une zone dégagée de neige, car les étourneaux sansonnets n’ont pas un grand attrait pour les mangeoires traditionnelles.

Les étourneaux sansonnets sont attirés par les zones ouvertes et herbeuses, telles que les pelouses, les terrains de golf et les champs, surtout lorsqu’ils peuvent y trouver de la nourriture facilement. Ils apprécient également la proximité du bétail et de la volaille pour les insectes et les vers que ces environnements attirent.

Comment cohabiter avec l’étourneau sans subir ses nuisances ?

Il existe diverses solutions pour limiter l’impact des étourneaux sur votre jardin tout en leur permettant d’y vivre :

  • Éloigner les étourneaux des zones fragiles : Il est possible de dissuader les étourneaux de venir trop près des cultures et des massifs en utilisant des méthodes répulsives telles que les épouvantails, les fils tendus ou encore les objets réfléchissants.
  • Favoriser la présence d’autres oiseaux : Pour contrer la divagation des étourneaux, encouragez la venue de leurs rivaux naturels en installant des nichoirs spécifiquement conçus pour les autres espèces d’oiseaux. Ainsi, ils contribueront à équilibrer la population aviaire locale.
  • Réguler leur alimentation : Les étourneaux sont friands de nourriture humaine, comme les déchets jetés par terre. Pensez donc à bien protéger vos poubelles et ne laissez pas traîner de restes à leur portée.
Comment cohabiter avec l'étourneau sans subir ses nuisances ?

Ainsi, avec quelques aménagements simples, il est possible de cohabiter avec les étourneaux sans subir leurs nuisances et en tirant profit de leur utilité dans le jardin.